5 gestes pour sauver les abeilles

Pour faire suite à l’article sur la disparition des insectes pollinisateurs, je vous propose quelques solutions afin de sauver et d’aider les abeilles, ces alliées naturelles, qui rendent un sacré service (et indispensable) à l’équilibre du biotope et plus généralement de la vie sur Terre.
Vous pensez peut-être que cette phrase est un peu exagérée, que les abeilles restent des petites bêtes après tout ;-), et que l’on a nous, les humains, des machines, et la science pour tout régler…
Oui, mais quand on voit ce que la « recherche scientifique » a apporté jusqu’à maintenant en terme de bienfaits, et progrès agronomiques, il y a de quoi avoir peur.. En tout cas, c’est cette science qui est en grande partie responsable de la disparition des abeilles.
Et sans pollinisation des plantes, nous perdrions un nombre catastrophique de ressources agricoles, éléments de base au développement de la vie (en fait, tout autre végétal que du blé, du riz et du maïs).

Alors pour combattre les méfaits des multinationales croyant pouvoir dompter la nature, en se passant des insectes pollinisateurs, grâce à leurs pesticides, OGM et autres semences hybrides, je vous propose :

5 petits gestes pour aider et sauver les abeilles

 

1 – Tondez votre pelouse un peu moins souvent et laissez-la devenir une mini-prairie

Laissez pousser tranquillement ce qu’on a tendance à appeler « les mauvaises herbes ». Elles ne sont pas si mauvaises que cela au final. (Certaines seraient même en voie de disparition). Beaucoup d’entre elles sont en effet, nectarifères ou riches en pollen. Les abeilles sont notamment friands de pissenlits, fleurs de trèfle, bleuets, sources de nectar, ou encore coquelicots qu’elles visitent intensément pour y récolter du pollen.
Tout cela, sans compter que votre pelouse sera bien plus belle qu’un simple green de golf.

 

2 – Offrez des fleurs aux abeilles

Pour séduire, ou faire plaisir à une femme, vous lui offrez des fleurs. Et bien pour les abeilles, c’est pareil. Mais encore faut-il savoir quelles fleurs leur offrir. Toutes ne sont pas bonnes, ou utiles pour elles.
Oubliez les roses (un peu has been de toute façon), et autres géraniums , et optez pour des fleurs mellifères (qui (ap)porte du miel. Venant du latin : mel, mellis (miel) + fere : porter ) comme la lavande, jacinthe, myosotis, acacia de Sibérie, l’aster, le bleuet, la bruyère et faites pousser si vous avez la place un petit pommier, ou cerisier.
Voici une liste complète de plantes mellifères, pour votre balcon, jardin et potager.

 

3 – Mangez du miel de votre région

Aussi bête que ce conseil puisse paraître, il est peut-être un des plus importants. Si la consommation de miel diminue, le nombre d’apiculteur aussi. Et donc le nombre d’abeilles.
Donc tartinez vos biscottes matin, midi et soir de ce délicieux nectar ! C’est de toute façon bien meilleur que ces pâtes à tartiner riches en huile de palme.

 

4 – Ne mangez plus de viande, devenez végétarien

Vous allez me dire quel rapport entre la consommation de viande, et la disparition des abeilles. Et bien en fait, plus nous consommons de viande, plus la surface agricole destinée à l’alimentation animale augmente. Logique. En France cela représente 70% de la surface agricole totale. Ce qui veut également dire que plus on mange de viande, plus on participe au développement de l’agriculture intensive. Et comme celle-ci est malheuresement synonyme de pesticides et engrais chimiques, elle contribue à la disparition des abeilles.  CQFD
A noter d’ailleurs, qu’un individu qui se nourrit principalement de viande, consomme presque 10 fois plus de ressources végétales qu’un végétarien.

Manger moins de viande contribue donc à sauver les abeilles

 

5 – Devenez apiculteur, formez-vous dans un rucher école.

Quoi de miel mieux pour protéger et sauver les abeilles que de les étudier ?
Apiculteur amateur est une activité passionnante, et plus qu’utile !
Il existe de nombreux ruchers écoles partout en France, et une tout près de chez vous. Ces centres de formation proposent des cours d’initation et de perfectionnement aux techniques d’apiculteurs et à la connaissance théorique de l’abeille, et vous permettront pourquoi d’installer une ruche chez vous.
La Société Centrale d’Apiculture , vous permettra d’en trouver quelques unes en région parisienne. Et une liste des ruchers écoles sera très prochainement disponible sur votre blog préféré qu’est Bio Santé Beauté. (Quelle belle rime)
Je vous donne donc rendez-vous très vite pour continuer à sauver les abeilles.

 

N’hésitez pas à suivre Bio Santé Beauté sur Twitter, ou sur Facebook via mon profil.

 

 

5 réflexions au sujet de « 5 gestes pour sauver les abeilles »

  1. JY Potion de vie

    Les bienfaits du miel, on ne le répétera jamais assez! Et du miel de la région, c’est encore mieux pour éviter les transports de l’autre bout de l’europe.

    L’huile de palme est un fléau. Certaines grandes enseignes comme Casino commencent à ne plus en proposer dans leurs rayons. C’est un pas. Mais la route est encore longue.
    JY Potion de vie a posté..Booster sa mémoire avec l’alphabetMy Profile

    Répondre
  2. Christian Pellerin

    Bonjour Jean, content d’avoir découvert votre blog et de lire cet article. Il est vrai que l’importance des abeilles dans notre éco-système est souvent oubliée. Je trouve ces 5 gestes sont vraiment intéressantes et pas forcément aussi compliqué à mettre en place.
    Bonne continuation !

    Répondre

Répondre à Ben Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge