Prendre son temps, profiter, vivre avec la slow attitude

Prendre son temps…

Prenons notre temps, prenez votre temps … pour tout.

moi Jean, votre frère 😉 je prends mon temps pour écrire cet article, tranquillement, détendu, sans pression, sans obligation, ni « deadline » (terme bien connu des chefs de projets..signifiant littéralement ligne de mort..)
Chers lecteurs, chers amis, prenez votre temps à votre tour, pour lire cet article, bien installés dans votre fauteuil, sur un banc, dans le train, une belle musique de fond (mais pas trop fort), ou avec simplement le chant des oiseaux.

Bref, prenons notre temps…pour tout.

Je crois que nous avons du mal à comprendre réellement ce que cela signifie, prendre son temps. Nous vivons dans un monde si rapide, si pressé que nous ne sommes plus capables de rester tranquille, à ne rien faire. Pire, je crois que nous n’en avons même plus envie. Nous devons tout le temps nous occuper, et ne pas rester sans rien faire. Alors, nous regardons la télé, et nullement pour nous instruire (Quelles sont les chaines les plus regardées en France ?  j’élimine de suite France 5 et Arte pourtant les 2 chaines les plus intelligentes et les plus esthétiques – Arte est vraiment magnifique), on surfe sur Internet pendant des heures sans aucune raison précise, juste en se disant qu’on va finir par trouver 2,3 trucs sympas, peut-être une idée d’achat :-(; on passe du temps sur les réseaux sociaux, on y écrit dès que l’on a 5 minutes; on file dans les centres commerciaux; beaucoup vont manger dans les fast foods.

 

Les fast foods, justement. La restauration rapide, véritable succès du XXe siècle.
Voici la définition de fast food sur wikipédia : La restauration rapide1 ou le fast food2 est un mode de restauration dont le but est de faire gagner du temps au client en lui permettant d’emporter rapidement les plats commandés, et ce, pour un prix généralement moindre que dans la restauration traditionnelle.

« Dont le but est de faire gagner du temps au client ». Faire gagner du temps. Car oui en effet, « nous n’avons pas le temps », nous n’avons jamais le temps. Trop de choses à faire. Nous sommes des hommes pressés.

Adopter la slow attitude

Pour rompre avec le stress quotidien, cette vie qui va trop vite, de plus en plus de personnes décident de ralentir et de prendre leur temps. Et de rejoindre la slow attitude.
Dans l’alimentation, le prêt-à-porter, le travail, le transport, et même le sexe (!) la slow attitude fait de plus en plus d’adeptes.

Une douce révolution est peut-être en marche, elle appelle à changer de cadence en opposition à la culture de la vitesse, à celle du zapping ou encore de la surconsommation; Un mouvement qui fait l’éloge de la lenteur… la slow attitude appelle tout simplement à profiter de l’instant présent et à rompre avec le dictat de l’urgence ce à quoi aspirent la plupart des Français….

Ralentir la cadence….

Sachez que ce mouvement a commencé dans nos assiettes. En opposition justement au fast food, le mouvement slow food est né en 1986 en Italie à Rome pour réagir à l’ouverture d’un Fast food.
Slow food c’est prendre le temps de se nourrir plus sainement. Avec le goût de l’authentique. Organisé en association locale (convivium) et présent dans le monde entier, slow food et ses 100 000 bénévoles mènent des campagnes pour protéger les produits alimentaires traditionnels, organisent des dégustations,  des ateliers, et incitent les chefs et les particuliers à utiliser des produits locaux, à devenir locavore.

Slowfood, mouvement pour préserver la cuisine régionale, locale de qualité ainsi que les plantes, semences…et pour le plaisir de manger sainement.

SlowFood a pour objectifs de :

  • S’opposer à la standardisation des goûts (fastfoods) et aux effets dégradants de l’industrie et de la culture de la restauration rapide qui standardisent les goûts ;
  • Défendre la biodiversité alimentaire
  • Promouvoir les effets bénéfiques de la consommation délibérée d’une alimentation locale.
  • Encourager le tourisme attentif et respectueux de l’environnement et les initiatives de solidarité dans le domaine alimentaire
  • Réaliser des programmes d’éducation du goût pour les adultes et les enfants ;
  • Travailler pour la sauvegarde et la promotion d’une conscience publique des traditions culinaires et des mœurs ;
  • Aider les producteurs-artisans locaux qui font des produits de qualité et bio ;

 

Plus qu’un effet de mode donc, la slow attitude s’est également développée, à grand échelle, au cœur des sociétés avec les Cittaslow, les villes lentes, mouvement également créé en Italie…tiens donc.

Le réseau réunit à ce jour 140 villes (de moins de 60 000 habitants, c’est la règle) partout dans le monde. Italie bien sur, Allemagne, Pologne, Suède, Canada, Royaume-Uni, Autriche, Corée du Sud, USA… et France. Ces villes doivent s’engager à adopter des mesures coercitives qui vont dans le sens d’un urbanisme à visage humain. L’obtention du label Cittaslow (malheureusement encore non reconnue en France) s’articule autour d’un manifeste qui compte 70 recommandations :

 

  • Multiplication des zones piétonnières,
  • Création de places publiques où l’on peut s’asseoir et converser paisiblement,
  • Développement du sens de l’hospitalité chez les commerçants,
  • Règlements visant à limiter le bruit,
  • Développement de la solidarité intergénérationnelle,
  • Développement des productions locales, domestiques, artisanales et des basses technologies,
  • Préservation et développement des coutumes locales et produits régionaux,
  • Développement des commerces de proximité,
  • Systèmes d’échanges locaux,
  • Priorité aux transports en communs et  non polluants,

(source : wikipedia)

Segonzac est la première commune en Charente à avoir adhéré à la charte Cittaslow le 8 mai 2010, suivie de Labastide-d’Armagnac et Mirande,

Pas uniquement bon pour le commerce, le concept de Cittaslow est également bon pour le moral. Changer de tempo, renouer avec le bon sens, revenir à des pratiques plus respectueuses de l’humain. Lentement mais surement, cette idée se développe. Certaines grosses entreprises cotées en bourse, propose même maintenant à ses salariés de faire la sieste d’après manger. Des « bars à sieste » commencent également à s’ouvrir en France. Pour hommes d’affaires, cadres, banquiers, financiers, médecins, restaurateurs. Espérons que les employés d’usine, ouvriers puissent également à terme bénéficier de ces temps de repos sur leur lieu de travail.

La sieste, dormir 15 minutes permet de booster ses performances au travail.

Nous faisons tous cette erreur : plus je travaille, plus je travaille vite, plus je produis, et plus je suis efficace.
Non. Le cerveau n’est pas tout à fait d’accord avec ça. A un moment donné, il n’y arrive plus, il lâche et notre travail s’en ressent. Sans parler de notre santé morale et de notre humeur.  Faire des pauses, des siestes, du sport, permet de revenir vers une efficacité plus saine et durable.

Prenons donc notre temps, mangeons slow, profitons de l’instant présent. Arrêtons nous un moment.  Stop.

Et profitons.

 

Jean

 

Extra : 2 petits tours de musique…

En petit extra à cet article, je vous propose 2 morceaux de musique, qui selon moi, le complètent…
Pour chaque prochain article, j’aurai le plaisir de vous proposerai un petit morceau..

 

1 – Danger Mouse, Daniele Luppi, Norah Jones – Season’s Trees,

tirée de l’excellent album ROME (d’où aussi le choix de cette chanson). Magnifique musique qui prend son temps. Ne monter pas le son.

Version non mixée.

2 – Noir Désir – L’homme pressé

 

 

 

 

A propos de

Fondateur du blog Bio Santé Beauté, Jean est un passionné de tout ce qui touche au bio pour la santé, à l'écologie et au développement des nouvelles énergies. Un de ses projets : avoir un grand terrain, et cultiver bio avec des semences de chez Kokopelli ;-)

6 réflexions au sujet de « Prendre son temps, profiter, vivre avec la slow attitude »

  1. Henry@Gagner aux Paris Sportifs

    Bon article !
    Souvent on oublie cette notion de stress, et pourtant celui-ci est très dévastateur pour le corps ! Juste pour citer un des effets qu’il cause : il modifie notre respiration…
    Or la respiration est l’acte le plus important, le plus primaire qu’on exécute, c’est par lui qu’on vit. Donc si cette respiration est altérée par notre stress, on comprend mieux pourquoi notre santé est gravement altérée par ce fameux stress…
    Ca me rappelle aussi le poème dans la semaine de 4 heures « prend le temps de danser », ça illustre parfaitement l’article.

    Répondre
    1. Jean_bio Auteur de l’article

      Bonjour Henry, et merci pour ton excellent commentaire ! En effet, respirer…, reprendre le temps de respirer..reprendre conscience que nous respirons, et se fixer des petites, courtes séances de respiration profonde tout au long de la journée. J’ai moi-même la sensation de blocage par moments, des difficultés à respirer en profondeur (le stress ?, ou le corps qui est devenu paresseux, qui n’a plus l’habitude).
      « Prend le temps de danser », tout à fait ! Je t’avoue avoir penser moi à la valse à 1000 temps de Jacques Brel !

      Répondre
  2. gautier@jabador.com

    C’est vrai que de nos jours plus personne ne prend véritablement la temps de profiter de la vie. On est tous absorbés par le train-train quotidien, et les journées sont toujours chargées même pendant les vacances. Merci pour l’article, je crois bien que ces différents concepts viennent à point nommé…

    Répondre
  3. GéGé

    Très intéressant cet article sur la slow attitude. ça mérite réflexion. Même pour les gens d’un certain âge. Je pense à moi qui suis retraité et qui, question d’éducation sans doute, ne sais pas assez prendre le temps et ne sais pas donner assez de temps… à l’inactivité, encore moins à la paresse… le gros péché !!!
    Salut à toi, Jean

    Répondre
  4. sandrine@potager

    Je connaissais la slow food, et notamment ces restaurants qui affichent fièrement un escargot près de l’entrée, mais l’idée d’appliquer cette théorie, enfin disons plutôt ce mode de vie, à tous les aspects de notre existence, c’est forcément une bonne idée et en tous cas une découverte pour moi.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge