Et une dernière bouchée bio pour maigrir

A l’heure où j’écris ce billet, les fêtes de Pâques ont eu lieu il y a quelques jours, et pour une bonne partie d’entre nous, ces fêtes ont été synonymes de bons repas festifs bien consistants. Quelques excès alimentaires, un peu trop de graisses, de sucres, de chocolat. On se sent lourd, l’estomac dans les espadrilles.

Bref, on n’a pas forcément mangé sain et équilibré.

Un diner entre amis, une grande bouffe avec Noiret et Piccoli ?
Une dernière bouchée et le tour est joué !

Pour ce genre de repas excessifs, chers amis lecteurs, j’ai découvert une solution, testée et approuvée 🙂 et qui porte le nom de bouchées minceurs.
Et cette solution est bien evidemment 100% bio 🙂

Alors qu’est ce donc que ces « bouchées minceurs » et en quoi cela consiste ?

Hé bien, c’est très simple. Contrairement aux produits classiques de diététiques qui sont à prendre sous forme de cure, de gélules, de comprimés, les bouchées minceurs, elles, se prennent après un excès alimentaire (idéalement une trentaine de minutes après le repas) et permettent d’absorber illico-presto 1/3 des graisses absorbées ! Et c’est prouvé scientifiquement.

Ces bouchées alimentaires se présentent sous la forme de petits carrés de 2cm de large et 0.5 cm d’épaisseur et sont à base de poudre de cactus, le nopal.

Un principe actif breveté à base de nopal bio

Le nopal, appelé aussi figuier de Barbarie est un cactus originaire des régions désertiques du Mexique. Aujourd’hui il est largement cultivé sur l’ensemble du globe; on le trouve notamment dans le sud de la France. En plus de ses qualités culinaires (un gout entre l’oseille et l’asperge), le nopal est réputé pour ses nombreuses vertus médicinales, notamment dans le traitement de troubles gastro intestinaux mais aussi dans l’absorption de graisses. Et c’est donc assez logiquement qu’on le retrouve dans les bouchées minceurs, sous la forme de poudre brevetée.

Cette poudre est composée à la fois de fibres solubles et insolubles. Les fibres insolubles permettent de piéger les lipides absorbées quelques minutes plus tôt. Les fibres solubles encerclent ensuite le tout, empêchant ainsi l’assimilation des matières grasses par l’organisme. Le transit fait ensuite le reste.

 

Le pruneau, le son de blé pour finir le travail, et favoriser le transit.

En plus du nopal, d’autres ingrédients comme le pruneau (laxatif naturel) et le son de blé sont présents et participent activement à l’élimination naturelle et rapide des graisses captées par le nopal.

 

Bon d’accord, mais quel goùt ont ces bouchées minceurs ?

Pour tout dire, j’avoue que j’étais un peu sceptique lorsque j’ai testé la première fois ce produit. Certes, il est 100% bio, certifié éco-cert mais cela ne fait pas tout 😉 !

Hé bien je dois vous dire que le goût est plutôt correct. Bon, evidemment, ce n’est pas de la haute cuisine, loin de là, mais ce n’est pas désagréable non plus. Ces bouchées se mangent sans problème. Après je pense que le goùt n’est pas non plus « optimisé » volontairement. L’objectif n’est pas d’être tenté de s’en enfiler 4 ou 5 de suite 😉

 

Un produit 100 % bio, et qui remplit sa mission

Après avoir testé ce produit à plusieurs reprises après des repas consistants (à la fois le midi et le soir), j’ai l’impression que ces bouchées minceurs ont l’air de fonctionner. Bien evidemment ce n’est pas un produit « miracle », mais indéniablement ces bouchées vous permettront de mieux digérer et de vous éviter cette sensation de lourdeur après le repas et de bruler rapidement une partie des graisses.

En tout cas, cela a semblé fonctionné pour moi.

> Pour ceux qui souhaitent découvrir les bouchées minceurs, rendez-vous sur le site du fabriquant : Comptoir et Compagnies, société française spécialisée dans la découverte de saveurs du monde et de produits naturels.

N’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de ce billet pour nous faire part de votre avis sur ces bouchées, tant positif que plus modéré.

PS  : Je tiens tout de même à rappeler que l’on peut se faire plaisir à table, bien manger (mais pas trop) en mangeant sain, équilibré et bio ;-).

 

Une réflexion au sujet de « Et une dernière bouchée bio pour maigrir »

  1. Julia@espadrille

    J’aurais dû suivre ces conseils avant de me pointer à la plage. Je suis impardonnable. Mais bon, je vais m’y mettre car il n’est jamais trop tard. Qui plus est, mes beaux parents ont des figuiers de barbarie chez eux. En les voyant je ne manquerai pas de penser au nopal 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge