Remèdes pour éviter de se claquer la tête au mur à la moindre Céphalée …

Qui d’entre nous ne s’est jamais retrouvé la tête comme prise entre des étaux me jette la première aspirine ! Effectivement, qu’elle soit épisodique, récurrente,de courte durée ou bien installée pour la journée, la migraine fait parti de ces maux du siècle qui peuvent nous empoisonner la vie…

Touchant près d’une personne sur trois, ses origines sont nombreuses et variées : stress, fatigue, surmenage, faim ou à l’inverse repas trop copieux… Et on a parfois tendance à – trop rapidement- dégainer la boite d’aspirine ou d’antalgique…

Alors pour ne plus subir ces maux de têtes dès qu’ils se présenteront à vous, faisons ensemble un petit tour d’horizon des méthodes douces pour tenter de les contrer, ou du moins de les rendre parfois moins violentes, moins présentes.

On se détend..

Dès les premiers signes d’arrivée du mal de tête (ou de la migraine), on ne panique pas ! On tente de se détendre, on respire profondément, on se met au calme, et si besoin (notamment en cas de forte migraine), on va parfois jusqu’à fermer les volets, éteindre la lumière, et on reste ainsi dans l’obscurité en faisant de grandes inspirations. Bref : on s’isole et on garde son calme !

Alors, ça va mieux ? Ça passe ? non ?

On se prend en main..


Bon dans ce cas, stade 2 : on attaque l’acupression ! Vous ne connaissez pas ? En fait il s’agit d’une technique d’auto-massage, par pression de points spécifiques qui devraient venir à bout de ces vilaines céphalée !

  • Pour commencer, on peut pratiquer le bien connu massage des tempes, par mouvements circulaires effectués à 2 doigts (index et majeur). Pour plus d’efficacité, n’hésitez pas à déposer sur vos tempes un peu d’huiles essentielles de menthe poivrée (dont les vertues thérapeutiques de traitement des migraines sont reconnues !).
  • On reste dans cette zone haute du visage, et on va à présent agir au niveau des arcades sourcilières. Les yeux fermés, à l’aide du pouce droit, on agit par pression successives sur l’arcade sourcilière, de l’interieur (côté nez) vers l’extérieur du visage (idem à gauche).
  • On descend un peu plus bas et à la base du nez, on effectue des pressions successives avec le pouce et l’index.
  • Toujours plus bas, procédez à présent à des frictions brèves des lobes d’oreilles,
  •  et enfin, on complète par un massage à effectuer au niveau des mains, plus précisément à la zone de jointure pouce/index, toujours par mouvements circulaires et pas trop rapides. Bien entendu, on est né avec 2 mains, donc on reproduit ce massage sur chacune des mains !


Alors ça va mieux ? Toujours pas ? Bon continuons à prospecter et passons à la méthode “Ce qu’on peut boire et manger pour se soulager” dans ce cas. Effectivement, comme pour beaucoup d’autres maux, les plantes et certains aliments ont des qualités médicinales et peuvent parfois agir de façon rapide et et efficace ! Il en est ainsi pour les maux de tête… Ça tombe bien, non ?

On se soigne de l’intérieur

A boire d’abord : sous forme d’infusion, on use et on abuse de la marjolaine, du thym, du tilleul ou encore du gingembre !

A manger ensuite : le piment (en quantité limité bien sûr ^^), agirait efficacement pour dégager les sinus et ainsi nous libérer d’une vilaine migraine causée par une grippe ou une sinusite ! Ça vaut le coup d’essayer non ?

Alors bon si après tout ça, la céphalée est toujours bien installée, continuez  à chercher “votre” remède miracle : une séance de sport pour décompresser et se vider la tête, une grande ballade pour vous détendre, de l’acupuncture ou une bonne nuit de sommeil : à chaque mal de tête, il y a sa solution !

 

L’eau, l’ultime remède

Dans tous les cas, un ultime conseil pour traiter le mal de tête : buvez de l’eau ! Effectivement, une grande partie des migraine est due … à la déshydratation ! Vous connaissez le fameux mal de tête de lendemain de soirée ? Et bien figurez-vous qu’il est du à une trop forte et rapide déshydratation de notre corps ! Alors, dans ce cas, buvez (de l’eau !) buvez (de l’eau !)  buvez (de l’eau !)  et reposez-vous, ca va passer ! 😉

A propos de

Fondateur du blog Bio Santé Beauté, Jean est un passionné de tout ce qui touche au bio pour la santé, à l'écologie et au développement des nouvelles énergies. Un de ses projets : avoir un grand terrain, et cultiver bio avec des semences de chez Kokopelli ;-)

4 réflexions au sujet de « Remèdes pour éviter de se claquer la tête au mur à la moindre Céphalée … »

  1. Ostéopathe

    En effet, l’eau reste le remère ultime pour lutter contre les migraines. Elle ne les efface pas complètement, mais les études démontrent qu’une bonne hydratation limite considérablement leur effet! Ne vous empêchez donc pas de boire!

    Répondre
  2. Aurélie

    Voilà un super article qui résume tout pour se soigner au naturel ! Merci !
    Une très légère précision si je peux me permettre : l’huile essentielle de menthe poivrée sur le tempes pour les migraines nerveuses : très juste ! Par contre, juste déposer une goutte de chaque côté, mais ne pas masser avec, sinon on se brûle !
    Aurélie a posté..Biscuits à l’huile essentielle d’orangeMy Profile

    Répondre
  3. Nathalie

    Bonjour Jean,

    Tous tes conseils seront bien utiles aux migraineux et migraineuses !

    J’ai eu ma période de migraines mais grâce à différents remèdes naturels, elles sont devenues très rares.

    Si ça peut aider tes lecteurs, j’ai donné quelques recettes naturelles (aux huiles essentielles) dans cet article : http://blog.passion-huiles-essentielles.fr/recettes-aux-huiles-essentielles-contre-les-migraines/

    A bientôt
    Nathalie a posté..Recette de masque astringent 100% naturel à l’argile rougeMy Profile

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge