Des p’tites aiguilles pour faire partir en fumée votre envie de cigarette !

Parfois, nos envies sont rattrapées ou plutôt freinées par nos possibilités. C’est d’ailleurs ce à quoi sont confrontées de nombreuses personnes qui entreprennent d’arrêter de fumer. Le vouloir est une chose ; le pouvoir en est une autre.

Aujourd’hui, sur BSB, nous avons rencontré Monique R., ancienne accro à la cigarette qui a su, malgré son scepticisme initial, trouvé la méthode qui lui convenait le mieux pour en finir définitivement avec le tabac !

Près de 10 ans après sa dernière cigarette, elle nous a accordé une petite discussion afin de donner de l’espoir, du moins l’espère t-elle, à toutes celles et ceux qui n’ont pas encore trouvé LA solution pour en finir définitivement avec le tabac !

Monique bonjour ! Pourriez-vous nous dire quel type de fumeuse vous étiez initialement ?

– Je pense pouvoir dire que je faisais parti des accros de la cigarette. J’ai démarré très jeune, vers 15 ans je crois. D’abord pour faire “comme les plus grands”. J’avais des amis un peu plus âgés que moi, et pour ne pas être mise de côté, j’ai acheté mon premier paquet de cigarettes, par mimétisme, avec les autres. Adulte, je suis devenue une consommatrice régulière et surtout importante… Entre 1 et 2 paquets par jour, je fumais tout le temps et surtout partout… Dans les lieux publics, mais aussi dans les endroits confinés, ma voiture par exemple. Il faut dire que les campagne de sensibilisation aux côtés néfastes du tabagisme passif n’avait pas encore permis une réelle prise de conscience que fumer représentait un réel danger – pour soi-même mais aussi pour son entourage, mari et enfants en premier lieu !

Quel regard portiez-vous sur votre consommation du tabac ?

– J’ai toujours été dans le déni je pense…convaincue que je n’étais pas une grosse fumeuse, et persuadée surtout que je pourrais m’arrêter quand je le voudrais ! Pour moi fumer faisait parti de mes rituels de vie, de mes petits plaisirs quotidiens. D’autant que ce rituel était partagé avec mon mari, gros fumeur également.

Mon regard a changé le jour où une de mes filles a commencé à me lancer un regard inquisiteur à chaque fois que je sortais mon briquet. En fait, cela est arrivé à la suite du décès de mon beau-père, chez qui on avait diagnostiqué quelques temps plus tôt un cancer du poumon. J’ai alors réalisé qu’il fallait que j’arrête définitivement, pour mon bien-être et celui de mes proches !

Et alors, comment vous y êtes-vous prise ?

– J’ai tout essayé ! La volonté d’abord… et on imagine pas l’état de nerf dans lequel on peut se retrouver lorsque l’on est “en manque de nicotine”… Je suis devenue infecte et agressive avec les gens qui m’entouraient et je me suis reportée sur la nourriture : j’ ai pris 10kg, ce qui m’a totalement démoralisé.

Résultat, j’ai craqué et suis retournée à la cigarette… D’abord 1, puis 2, 3, 4 puis un paquet complet par jour. A chaque nouveau regard inquisiteur de ma fille, je testais d’autres techniques : les patchs, l’homéopathie, l’hypnose… rien n’a fonctionné sur moi !

Je me suis donc même remise à fumer en cachette dans mes toilettes pour ne pas décevoir mes enfants. La situation était ridicule et difficile à gérer !

arreter-fumer-aimantsEt puis un jour, on m’a parlé de l’auriculothérapie, une technique d’acupuncture auriculaire, d’origine française, consistant à se faire placer des aiguilles sur des points bien précis situés au niveau des oreilles. Je n’y croyais absolument pas, mais sans autre alternative, j’ai accepté de tester. J’ai eu 1 seule séance, au cours de laquelle le spécialiste m’a placé 4 aiguilles semi-permanentes (ASP) dans chacune de mes oreilles. Ces dernières sont tombées d’elles-même après quelques jours (rejet naturel), mais le plus incroyable fut que j’ai perdu l’envie de fumer, en seulement l’espace de quelques jours ! Et depuis… l’envie ne s’est plus jamais représentée !

Vous avez arrêté voilà près de 10 ans, la cigarette électronique n’existait alors pas encore. Que pensez-vous de cette nouvelle alternative proposée à tous les fumeurs ?

– En dépit de tous les avis négatifs que j’ai pu entendre, des vents de contestation qui soufflent un peu partout (NLDR : des experts jugent le rapport de l’OMS exagéré. plus d’infos ici), la cigarette électronique représente à mes yeux, et sans doute au yeux de tous ceux qui ont galéré pour en finir définitivement avec la cigarette, une réelle opportunité ! Cette cigarette électronique se démocratise et c’est tant mieux !

Son coût reste accessible (surtout comparé à celui des dizaines paquets qu’un fumeur sera amené à se payer au cours de sa vie) et la facilité avec laquelle on peut trouver ce produit le rend accessible au plus grand nombre. En boutique, mais aussi sur Internet (NDLR : avec grossiste-baraclope.com par exemple), on peut acheter des cigarettes et des e-liquides un peu partout et c’est tant mieux ! Car pouvoir décrocher de la nicotine, de quelque façon que ce soit est -selon moi- une véritable chance à saisir !

A propos de

Fondateur du blog Bio Santé Beauté, Jean est un passionné de tout ce qui touche au bio pour la santé, à l'écologie et au développement des nouvelles énergies. Un de ses projets : avoir un grand terrain, et cultiver bio avec des semences de chez Kokopelli ;-)

Une réflexion au sujet de « Des p’tites aiguilles pour faire partir en fumée votre envie de cigarette ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge