Réapprendre à rire, pour se soigner et être heureux

rire-bon-pour-la-sante
Plus nous vieillissons, moins nous rions. Un bébé (en particulier celui qui habite chez moi 🙂 ) rit sans cesse, éclate de rire pour “rien”; un enfant peut rire jusqu’à 300 fois par jour, et un adulte quant à lui ne rit pas plus de 15 fois dans la journée…et encore : 7% des Français déclarent ne jamais rire !

Autres chiffres: en 1939, nous riions volontiers 19 minutes par jour (et ce malgré les circonstances..) tandis que dans les années 90, la sommes de nos rires journaliers ne dépasse même pas la minute..

Alors quoi? Le monde est-il devenu si triste ? Sommes nous devenus trop sérieux ? Ou est-ce plutôt un phénomène de mode, maintenant bien ancré dans nos habitudes sociétales, qui nous “interdit” de rire et plus généralement de cacher nos émotions ?

Peut-être un peu de tout cela.. et pourtant…Le rire, même “forcé”, est une thérapie naturelle, qui booste l’énergie, revitalise et génère du bonheur !

Le rire, un médicament naturel

Le rire déclenche la libération d’endorphines dans le cerveau. Les endorphines sont des hormones responsables des sensations de bien-être et d’euphorie. Également, le rire agit sur de nombreux muscles, depuis les muscles du visage, les muscle du larynx, respiratoires, jusqu’à la ceinture abdominale et même celle des membres. Les muscles sont contractés puis totalement relâchés. Le rire provoque un véritable massage dans tout notre organisme, et stimule plusieurs organes : foie, rate, estomac, intestin. (à lire sur canalvie.com « la thérapie du rire le nouveau médicament naturel« )

Le rire, une onde qui traverse tout le corps et vous inonde de bonheur

Alors voici quelques conseils qui vous permettront de rire un peu plus souvent et de, si vous l’avez perdu, retrouver ce reflexe naturel si bon pour la santé.

1. Pensez régulièrement à tout ce qui vous a fait rire par le passé.

N’hésitez pas à repenser à vos années de collège, lycée, périodes particulièrement propices aux rigolades et situations burlesques.

2. Passez du temps avec les enfants.

Avoir un bébé à la maison qui ne cesse de rire, ne peut que vous donner le (sou)rire. Les enfants n’ont pas encore appris à se retenir, à se soucier du regard des autres. Alors si vous le pouvez, passez du temps avec eux !

3. Filez au ciné, filez au théâtre voir des comédies !

N’hésitez pas à aller voir ces films, pourtant dénigrés par la “profession”! (Vous aurez remarqué que n’est jamais une comédie qui remporte l’oscar ou le césar..et pourtant les comédies sont d’intérêt publique et sont, de plus, bien plus compliquées à réaliser d’un drame..)

N’hésitez pas aussi à vous rendre au théâtre ! Il existe de nombreuses comédies, de tout genre, qui vous procureront beaucoup de plaisir : « le clan des divorcés », « Vous reprendrez bien du flamby » (Flamby le Magnifique, au théâtre des 2 ânes. 2h garaties de rééducation intensive des zygomatiques), La porte à côté, Desperate Housemen..

4. Riez en groupe ! Essayez les “classes de rire”

C’est ce qu’on appelle, la hilarothérapie, ou encore yoga du rire. Il existe depuis plusieurs années des écoles de rire, qui proposent cette thérapie 100% naturelle. Le rire est à l’origine, une fonction sociale. C’est donc en groupe qu’il s’exprime le plus et se retrouve. C’est par l’énergie du groupe que va se déclencher le rire organique, qu’il va s’entretenir, se communiquer et s’intensifier.

5. Forcez vous à rire !

Même forcé le rire est excellent pour la santé. Il s’agit ici de vous redonner l’envie et le reflexe de rire. En vous forçant à rire, vous retrouverez petit à petit les mécanismes qui vous permettront de rire plus facilement ! Alors n’hésitez pas, achetez des carambars et lisez TéléZ !

A propos de

Fondateur du blog Bio Santé Beauté, Jean est un passionné de tout ce qui touche au bio pour la santé, à l'écologie et au développement des nouvelles énergies. Un de ses projets : avoir un grand terrain, et cultiver bio avec des semences de chez Kokopelli ;-)

2 réflexions au sujet de « Réapprendre à rire, pour se soigner et être heureux »

  1. Hervé Zarka

    Magnifique article…Je ne sais pas si nous rions vraiment moins qu’on riait 20 ans en arrière, mais je remarque que les gens sourient difficilement aujourd’hui et trouvent surprenant et inhabituel le de voir quelqu’un qui a le sourire facile et qui rit beaucoup, cette catégorie se trouve parfois même sujet de critique !

    Répondre
  2. tibibou

    Peut-être faudrait-il nous apprendre à rire à l’école. Il est vrai que nous devons faire des choses sérieuses, mais cela ne signifie nullement qu’il faille toujours être sérieux.
    Ma fille se force à rire et parfois elle arrive à le partager avec nous, quand bien même il n’est pas naturel.
    Il n’y a aucune raison de résister au rire étant donné qu’il y a tant de raisons pour ne pas rire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge