Le cordyceps, un stimulant général

Parmi les traitements naturels réellement efficaces, nous avons l’honneur et le plaisir de vous présenter aujourd’hui le cordyceps. Ce champignon médicinal est connu en Chine depuis la plus haute Antiquité. Il était de longue date réservé à l’Empereur de Chine, qui le consommait en accompagnement du canard laqué. Aujourd’hui, ce champignon redevient à la mode dans nos pays occidentaux et c’est tant mieux car il est vraiment excellent pour la santé.

Oui, mais qu’est ce que ce cordyceps ?

cordyceps-sauvage-vitaliteCette espèce de champignon est un peu particulière, puisqu’il s’agit d’un parasite de la larve d’une espèce de papillon. On le trouve en Chine, au Tibet, au Bhoutan et au Népal. Il se présente comme une sorte de massue de couleur foncée, dépassant du corps de la chenille. Cette dernière est envahie par le mycélium du champignon, qui puise alors dans son hôte les substances nutritives lui permettant de produire du carpophore, sorte de fructification du champignon.
Voilà pour les présentations 😉

Cordyceps sauvage et cordyceps de culture..plus sain

Traditionnellement, les chinois utilisent le cordyceps sauvage, comprenant le champignon et la chenille parasitée. En Occident, on cultive le cordyceps sur un support nutritif, qui donne d’aussi bons résultats. De plus, le cordyceps de culture n’est pas pollué contrairement au sauvage, car nombre de régions de Chine sont malheureusement contaminées par les métaux toxiques, comme le plomb, que l’on peut alors retrouver dans le champignon. Il est donc préférable d’utiliser du cordyceps de culture, qui offre des garanties concernant les risques de contamination.

Idéal pour améliorer ses défenses immunitaires, sa viltalité…et sa libido !

Ce champignon contient des sucres complexes aux propriétés multiples.
La pharmacopée chinoise (dont l’efficacité n’est plus à démontrer) indique ce champignon autant en cas de déficience immunitaire qu’en cas d’allergie respiratoire, ce qui en fait un excellent régulateur de notre immunité. Par ailleurs, le cordyceps est cité dans de nombreuses études internationales, comme protecteur hépatique et rénal, ainsi que comme stimulant musculaire et sexuel. (exemple : http://www.cochrane.org/fr/CD008353/cordyceps-sinensis-une-herbe-medicinale-chinoise-pour-le-traitement-de-la-maladie-renale-chronique)

Il semble ne pas entraîner d’effets secondaires ou indésirables. De par sa polyvalence d’action, on peut considérer que ce produit constitue un traitement de choix pour renforcer le terrain de santé de tous.

Les personnes convalescentes, les sportifs, les personnes à immunité fragile ou à terrain allergique, les personnes souhaitant renforcer leurs performances musculaires ou sexuelles, peuvent prendre le cordyceps comme un produit de longue vie.

Comment l’employer

gellules-cordycepsCe champignon se trouve sur le marché sous deux formes.

– En gélules, à prendre à raison de deux gélules le matin à jeun.
– En liquide, à prendre à raison d’une cuillère café le matin à jeun.

La cure de base dure de 1 à 3 mois. Puis espacer les cures à raison d’un mois de cure par trimestre ou par semestre, selon les résultats obtenus.

Pour commander du cordyceps, nous vous proposons de vous rendre sur la boutique www.acerola-fr.com (que vous pouvez également contacter au 01 43 73 05 25 ou 04 77 25 50 89).

Bonne cure à tous !

Une réflexion au sujet de « Le cordyceps, un stimulant général »

  1. Emeline biogirl

    Bonjour,
    merci pour cet article et surtout cette découverte ! Sur la photo c’est clairement pas attirant, mais à lire l’article, je me laisserai bien tenter ! Et merci pour le lien pour en trouver. Allez hop ! je m’y mets !
    A bientôt Jean

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge