Manger mieux pour être plus zen

manger-zenBien manger c’est se sentir mieux. Le trop-plein, les excès, les déséquilibres alimentaires, les aliments trop gras, trop sucrés, l’alcool,  tout cela est mauvais pour la santé.

Cholestérol, diabète, cancer même, toutes ces maladies modernes se développent bien, en partie à cause d’une mauvaise alimentation.

Et même sans aller jusqu’à ces complications, l’alimentation joue un rôle évident sur notre mieux-être quotidien, notre forme et, par effet rebond, sur notre façon de penser, notre sérénité.

2 simples exemples :

Si vous buvez du café toute la journée, vous aurez du mal à rester zen. Ou encore : si vous avez du mal à dormir, une tisane peut vous donner un coup de main.

Les courants spirituels asiatiques, qui sont à la base de la zen-attitude ne préconisent pas de régime alimentaire précis, mais adapter leurs principes zen à l’alimentation est plutôt pertinent et pourrait permettre un éveil de l’esprit et des sens et éliminer une bonne dose inutile de stress…

Faire les bon choix : un petit jeûne et manger bio

Nous avons déjà eu l’occasion de l’évoquer dans un précédent billet : le jeûne permet de purifier le corps. Et l’esprit. Une période de jeûne ne doit jamais excéder quelques jours mais ses effets sont plutôt intenses. Associé – dans l’idéal – à du yoga et des séances de méditation (sans oulier de boire de l’eau à volonté), le jeûne permet de reposer le corps, le système digestif mis à rude épreuve tout au long de l’année.

L’alimentation zen est avant tout une alimentation saine : il faut privilégier autant que possible une nourriture la moins transformée possible pour faire le plein de bons nutriments, être rassasié sans se goinfrer et surtout éliminer toutes les substances chimiques qui pullulent dans l’alimentation industrielle.

Il est prouvé aujourd’hui que certains additifs, conservateurs, colorants, exhausteurs de gout etc.. sont mauvais pour notre organisme.

Bien manger à une alimentation directe sur le mental. Plus la digestion est facile, plus la tête est claire. L’alimentation zen se concentre sur les aliments les moins agressifs possibles à notre estomac et système digestif. Ainsi, n’ayez pas trop la main lourde sur les épices (elles peuvent masquer en plus le goût véritable des aliments), éviter les boissons gazeuses et tout ce qui provoque aigreur, acidité, ballonnements.

Choisissez des produits bio (et local), exempts de tout traitements chimiques : des légumes fruits de saisons issus de agriculture biologique.. Et laissez de côté la viande ! Nous mangeons beaucoup beaucoup trop de viande. Et cela provoque de plus en plus de maladies  (ulcères et mêmes de cancers ! )

Pour se respecter, il faut tout d’abord respecter les aliments.

Choisir les bons produits est la première chose à faire, la première étape vers une zen attitude alimentaire. Mais cela n’est pas suffisant. La préparation des mets est tout aussi important. Car à quoi bon acheter des légumes de qualité si vous les cuisinez avec une tonne de beurre ?

La préparation des mets doit se faire dans le respect des produits, le respect de leur texture et de leur goût.
On préférera ainsi les cuisines douces et lentes qui n’abiment pas les produits: à la vapeur, au court-bouillon, à l’étouffée, en papillote au four.. Éviter également l’ajout de matière grasse superflu.

Optez pour des recettes qui mixent légumes crus et cuits. Et évitez les aliments trop cuits.

Prendre le temps pour manger, pour vivre…

Respectez les principes de la slow attitude. Soignez un minimum l’environnement, l’ambiance du repas. Prenez le temps. Le manque de temps génère indéniablement du stress. Et au moment du repas, le stress annihile l’appétit, perturbe la digestion.

Le repas doit être avant tout un moment de détente ce qui est incompatible avec des repas-sandwichs vite avalés.

Prenez le temps de savourer, de vous concentrer sur ce que vous mangez. Cela permettra de mettre de côté les soucis professionnels et évacuer les tensions de la matinée.

Prévoyez au moins 30 minutes par repas et évitez le bruit ! Fuyez donc la cafétéria et son bruit intense et ses plats en sauce !

A la maison, idem, on éteint la télé et la radio pour profiter des autres et renforcer le lien familial.

Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger.

Manger zen, c’est la porte ouverte à un bien-être quotidien et profond. On réduit son stress, on s’alimente mieux (plus de minéraux, vitamines..). En limitant les excès et matières grasses, on commence par maigrir intelligemment puis on atteint et on garde notre poids de forme  idéal. On préserve également notre système digestif de désagréments dont nous sous-estimons les conséquences sur notre santé.

Pour aller plus loin, je vous conseille 2 livres :

Le régime zen : anti-cancer, anti-vieillissement, anti-infarctus, les aliments miracles et les recettes qui vont avec

Ma cuisine Anti-stress

le conflit c’est pas gras

2 réflexions au sujet de « Manger mieux pour être plus zen »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge