Qui a peur du dentiste ?

54% des Français ont des craintes à l’idée de consulter un chirurgien-dentiste. Et chez les enfants environ 70%. Ce qui fait donc en tout une bonne moyenne de la population.
Et pourtant, lorsque l’on sort du cabinet, tout va plutôt bien non ?

 

D’où cela peut-il venir ?

Pour beaucoup, le seul fait de parler de dentiste donne des frissons. Pour d’autres, l’anxiété commence à monter lors de la prise de rendez-vous ou encore en franchissant la porte du cabinet…
Et une fois allongé sur le grand siège dentaire… pour beaucoup d’entre nous, et il semblerait que les statistiques le montrent, c’est presque la panique.

Pourquoi ?

Comme éléments de réponse, on peut tout d’abord dire qu’il arrive fréquemment que le dentiste, notre dentiste, n’explique pas précisément ce qu’il s’apprête à faire dans notre bouche. Ainsi on ne sent pas rassuré, d’autant plus que le dentiste va agir dans notre corps, dans un espace qui nous est personnel, privé… Ainsi, il ne faut pas hésiter à lui poser des questions surtout lorsque vous êtes encore dans la possibilité de parler 😉 .

 

Cette action d’expliquer, de répondre aux question du patient rentre bien évidemment dans le cadre de son travail. Il doit nous mettre en confiance, nous expliquer et cela lui permettra d’exercer ensuite correctement son job..tout bénéf quoi.

 

Il ne ment pas comme un arracheur de dents, il ne parle peut-être pas assez …

 

Aussi, pour certains il y aurait la peur de la position allongée et des objets métalliques. Il est vrai qu’être allongé sur un siège qui n’est pas forcement de tout confort n’est pas chose rassurante. D’ailleurs, j’ai eu l’occasion dernièrement de me rendre chez un dentiste, et celui-ci opère avec le patient en position assise ! J’étais donc assis, et bizarrement je crois que cela joue en effet. On se sent plus à l’aise, serein..
Allongé, on ne voit pas ce qui se passe, le dentiste est quelque part, derrière, sur le côté, on se sait pas bien, quelque part. On perd un peu la notion d’espace de la pièce, on est presque perdu…

 

Ajoutez à cela, les instruments métalliques utilisés et qui vont attaquer notre bouche… du métal dans la bouche, cela peut en effet être insupportable pour certains d’entre nous.

N’hésitez donc pas à lui demande de vous expliquer à quoi servent les différents outils (bon la fraise, tout le monde connait 😉 ) et comment il s’apprête à les utiliser.
Et surtout, si vous avez eu un mauvais vécu chez un dentiste, prenez rendez-vous chez un autre praticien, et pourquoi pas un dentiste holistique ! Demandez des explications sur ce qui va se passer. Analysez vos craintes ainsi que leurs origines et et apprenez à gérer votre stress !

 

Le dentiste Holistique, l’ostéopathe des dents et sans fluor

 

Le dentiste holistique se différencie du dentiste traditionnelle par le fait qu’il prend en considération l’ensemble du corps et de la santé du patient. Ainsi une carie dentaire, un aphte, un abcès peut être un signal d’un déséquilibre générale de l’organisme. Et inversement un problème dentaire peut provoquer des problèmes ailleurs dans l’organisme. POur un dentiste holistique, tout est lié. Les dents sont un reflet de notre santé globale et peuvent être à l’origine d’un dysfonctionnement. Il privilégie également une vie saine, alimentation équilibrée (et bio !) ainsi que des soins doux, comme l’homéopathie, l’aromathérapie, les plantes pour les problèmes de santé.

Autre différence avec le dentiste traditionnel, la médecine dentaire holistique n’utilise ni mercure ni fluor. Elle privilégie les matériaux biocompatibles pour la fabrication des amalgames. De plus, elle prend en considération tous les aspects de la santé de l’individu. Selon la logique de la médecine dentaire holistique, une carie dentaire ou un abcès signale un déséquilibre plus général dans l’organisme, et une dent malade peut être à l’origine de problèmes ailleurs dans le corps.

 

 

A propos de

Fondateur du blog Bio Santé Beauté, Jean est un passionné de tout ce qui touche au bio pour la santé, à l'écologie et au développement des nouvelles énergies. Un de ses projets : avoir un grand terrain, et cultiver bio avec des semences de chez Kokopelli ;-)

Une réflexion au sujet de « Qui a peur du dentiste ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge